écrire en lycée pro | 2ème consigne, et les textes « seul »

un atelier d’écriture au lycée pro Simone-Weil (site Truffaut), Paris 3ème


 

 journal images : premier enregistrement à haute voix des textes de la séance ;

 ci-dessous les textes résultant de la consigne (vidéo ci-dessus), d’autres vont s’y joindre !

 retour au sommaire général de l’atelier et projet ;

 

« seul », une proposition à partir du Journal de Franz Kafka


Fatimata H

Quand je suis toute seule, c’est quand je fais de la cuisine, ou dans le salon avec ma mère. J’écoute de la musique quand mon père n’est pas là.

Dans les toilettes pour manger sans qu’on me voie manger, ou pour être tranquille.

Ousmane

L’endroit où je me sens seul, c’est quand je suis dans mon lit, dans ma chambre. Je dors sur un lit une place. Quand je dors, je fais des vidéos dans ma tête, je suis seul dans ce monde à moi. Il n’y a personne qui peut venir car c’est mon monde. Quand je peux imaginer tout ce que je veux, je reste tout seul dans mon monde de rêve.

Sofia

Le moment où je me seuls seule, c’est dans mon balcon, rien que moi, mes écouteurs, ma musique et ma cigarette, c’est l’endroit qui me permet de me ressourcer, me retrouver seule dans mes pensées. Se remettre en question est essentiel si on souhaite d’avancer. Dans la solitude je me sens bien, je sais qu’il n’y a que moi et mes pensées. Après tout, qu’est-ce que la solitude ? Un sentiment, une impression ? Cette question restera sans réponse, après tout nous ne ressentons pas les choses de la même façon.

Sandra

Le plus souvent je sais que je suis seule quand je me sens triste, angoissée. Quand je sais que, si je ne le fais pas pour moi, personne ne le fera pour moi. Quand tu te sens seule et que tu comprends que c’est toi pour toi. Je me dis que dans ma tombe je serai seule et que la vie continuera pour eux. Être seule c’est apprendre à s’aimer, à savoir ce que tu veux, ce que tu vaux. Je suis la seule à savoir que je peux y arriver.

Kiaba

dans ma chambre
sur mon lit
mon téléphone
allongée

Dans ma chambre, sur mon lit, allongée, le soir, je me retrouve avec moi-même et fais le point. Je suis seule mais pas vraiment car je navigue sur des vidéos, je réponds à mes amies et autres, voilà, c’est le moment que j’aime.

Yadaly

La solitude nous rapproche de nous-mêmes, car elle nous met en relation avec soi-même, elle nous permet de méditer sur tout et n’importe quoi. Selon moi, le seul endroit où on est seul c’est dans sa tête, dans ses pensées, parce que dans nos pensées il n’y a que nous. La seule chose qu’on fait, quand on est seul avec ses pensées on regarde tout ce qui nous entoure et on médite puis imagine des choses sur ce qu’on voit. On a le droit d’être seul car personne ne peut nous l’interdire. Les seuls endroits où je suis seul c’est quand je prends ma douche ou quand je suis dans mon lit et qu’il fait froid, dans ces moments-là je suis complètement livré à moi-même : JE SUIS SEUL, mais sans me mentir. J’apprécie ces moments avec moi-même car je réfléchis énormément. Par exemple, quand je suis sur mon lit et que je n’arrive pas à dormir, je réfléchis sur ma religion, mes amis, mon avenir, qu’est-ce que je peux faire pour être un meilleur homme. Parfois je réfléchis tellement que je m’embrouille et puis je m’endors. Mais il y a des moments où quand je suis seul je pense à des choses terribles : par exemple : si mes parents mouraient, comment je ferais. Il y a plein de questions qui me trottent dans la tête quand je pense à ce genre d’idées noires, je suis triste toute la journée.

Matéo

Quand je rentre des cours je rentre chez moi, je vais dans ma chambre et je reste seul : juste moi, ma musique et mes pensées. J’aime ce sentiment car je peux faire le vide en moi-même. Il n’y a pas que ma chambre où je fais le vide, ce que j’aime c’est aussi sortir le soir au coucher de soleil et je me promène dans les rues de mon quartier avec ma musique et je fais le tri dans ma tête. Quand je suis seul dans ma chambre j’aime être sur mon canapé, les yeux fermés, la tête posée sur l’appuie-tête en chantonnant les paroles de la musique que j’ai dans les oreilles.

Nicolas

Quand je suis seul, j’écoute souvent de la musique, je regarde des films. Je regarde par ma fenêtre pour voir s’il y a mes amis. Je regarde parfois mon téléphone quand je me m’ennuie. J’aime bien sortir la nuit car pour avoir le terrain de foot toute la nuit on fait des matches ou des tournois de foot. Après je rentre chez moi, je fais mes devoirs et dès que j’ai fini mes devoirs je m’endors. Quand je suis seul, je reste souvent sur mon lit, ou je sors la nuit en écoutant de la musique ou en faisant du sport. Je n’aime pas rester chez moi seul car je m’ennuie et je préfère sortir car dehors je ne m’ennuie pas. Quand je suis seul parfois chez moi je reste sur mon canapé dans mon salon en regardant la télé.

Calvin

Quand je suis seul chez moi je me pose dans mon lit et puis je pense.

RK

Quand je suis seul je pense à ma vie, à ce que je pourrai être et faire. J’aime trouver des occupations. Je sors avec ma nièce que j’aime beaucoup. Je me balade sur les réseaux (sur Snap). Je sors en voiture dans les centres commerciaux. Je fais des siestes pour me reposer. Je mange pour bien récupérer. Je fais du sport, du foot, et je vais à la salle.

Aboubakar

La solitude, pour :

J’aime être seul car cela me permet de me reposer et prendre du recul sur moi-même. Cela peut me permettre et penser à moi et pas aux autres, c’est aussi le seul moment où je peux profiter de ma journée.

La solitude, contre :

Se mettre à l’écart des autres ce n’est pas un bon moyen. Être seul, ne parler à personne peut affecter la santé d’une personne. Je pense qu’être seul c’est vraiment horrible, tu n’as presque personne avec qui parler ou raconter les belles choses que tu vis.

Aïssa

Quand je suis seule, je me balade seule dans les centres commerciaux, j’écoute de la musique, du rap, et je mange seule dans les restaurants que j’aime bien. Je réfléchis à mon futur, à mon passé, à ce que je pourrai faire plus tard dans ma vie. Je pense souvent, quand je suis seule, à ce que je pourrai accomplir dans ma vie prochaine.

Workhiya

Le moment où je me sens bien c’est dans ma salle de bain, déconnectée de tout. Toutes mes émotions se mélangent, la tristesse, la colère, la joie, la nostalgie. À ce moment-là mon cerveau fait le tri. La plupart du temps je me remémore les bons souvenirs avec tout ce qui est ou était. Être seule est un bienfait pour moi. La tristesse arrive toujours à prendre le dessus. Je suis comme l’enfant qui cherche sa maman. Pauvre âme solitaire. Je regarde autour de moi, rien. C’est bien ça le problème. La solitude n’est pas l’absence de compagnie, mais le moment où notre âme est libre. J’ai parfois plus de choses à dire toute seule qu’avec la présence d’une personne. Être seule a beaucoup de bienfaits pour ma part. Néanmoins la solitude est une bulle où l’on se perd. La solitude est insupportable puisqu’on doit faire face à notre propre compagnie. Je préfère être avec une personne, cette personne...

Josiane

Moi quand je suis seule chez moi je me mets à l’aise je me fais à manger et je ramené dans ma chambre pour regarder des séries/films, ou me connecter sur les réseaux sociaux par exemple Snapchat principalement pour parler avec mes amis et regarder les story, Instagram pour regarder des jolies photos, il y a TikTok aussi pour me divertir. Je regarde beaucoup les télé novelas brésiliennes, indiennes. Parfois je déteste être seule c’est comme s’il n’y avait plus personne avec qui je pourrais parler et pourtant malgré les choses que je peux faire quand je suis seule, je me trouve aussi seule que le suis sur le moment après je réfléchis beaucoup sur tout et n’importe quoi et je n’aime pas ça.

Lynda

On me demande souvent « Pourquoi préfères-tu la solitude ? ». Je pense que même si je donnais la réponse, personne ne comprendrait. Pour moi la solitude est quelque chose de doux, de chaleureux. J’aime cette solitude, même si elle me fait sombrer un peu plus chaque jour je la garderai près de moi car elle me rassure et ne me quittera pas. C’est la seule chose qui m’empêche réellement de souffrir. Elle me permet d’observer, de me rendre compte que ce monde et ces gens vont disparaître plus vite qu’ils ne le pensent. La solitude est ma seule amie, celle qui me comprend, qui m’écoute qui me réchauffe le cœur dans un monde rempli de noir. Vous pouvez venir me voir et me parler mais jamais je ne quitterai cette amie. Je l’ai décidé la solitude sera ma première et dernière amie. Ma vie ne se résumera qu’à un monde de noir et de solitude, pour vous c’est effrayant mais pas pour moi qui y suis habituée, cela ça me convient parfaitement. Et à chaque fois que vous me poserez cette question je ne répondrai rien, personne ne saura ma réponse car personne ne comprendrait.

 


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
diffusion sous licence Creative Commons CC-BY-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 15 mars 2022
merci aux 172 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page