Cergy | complément cours Artaud

prolongements du cours "la littérature en marchant", mercredi matin semaine B


Mais si j’enfonce un mot violent comme un clou
je veux qu’il suppure dans la phrase comme une ecchymose à cent trous.
Antonin Artaud, août 1947.

 

plan de cours


La présentation d’Artaud se fait selon un mode strictement chonologique, avec des digressions :


- enfance à Marseille, rôle de la langue grecque, hypothèse réfutée du syndrome méningé, les Jésuites, premiers poèmes

- la guerre de 14 et les premières grosses attaques : accepté en 14, réformé en 16, le traitement à base de piqûres arsenic mercure, les 2 séjours sanatorium (dans l’Ain et en Suisse), rôle du séjour Suisse

- le docteur Toulouse à Paris, secrétaire rédaction revue, théâtre de L’Oeuvre, quitte la clinique et s’installe à l’hôtel, Charles Dullin, L’Atelier et le Vieux Colombier

- l’envoi à Jacques Rivière et la Correspondance, enjeu

piste de travail pour l’éval : note de lecture commentée de la Correspondance Rivière-Artaud

- la publication de L’Ombilic des Limbes, le Pèse-Nerfs puis L’art et la mort, enjeu spécifique pour la connaissance du mental, le massacre graphique du Quarto, création du Bureau de Recherches Surréalistes

- la marche en avant : l’implication théâtrale comme chemin vers la profération, le texte sur théâtre et culture en ouverture de Le théâtre et son double, la création du théâtre Alfred-Jarry

- le chemin parallèle vers le cinéma (de 1924 à 1935 20 films dont réalisateurs Marcel L’Herbier, Abel Gance, Georg Pabst, Karl Dreyer, Fritz Lang), les écrits sur le cinéma comme art absolu et impossible, le rapport des temps tournage aux temps crises via l’héroïne

piste de travail pour l’éval :
- lecture commentée des textes sur le cinéma, et notamment l’enquête
Que sera le cinéma dans 5 ans ?
- les scénarios de période surréaliste, forme narrative et écriture dans
Il n’y a plus de firmament et Les 18 secondes (à replacer dans ce qu’en dit Deleuze)

- la rupture mexicaine : enjeu profond de replacer l’art dans une société sans religion ni transcendance, au prix de quitter la langue

piste de travail pour l’éval : lecture commentée de Le Mexique et la civilisation ;

- retour, crises, enfermement : le séjour en Irlande, le premier enfermement au Havre, puis Ville-Evrard – le transfert à Rodez : Ferdière loin de Paris suite à sa rupture avec Marie-Louise devenue la compagne de Michaux, parallèle avec Camille Claudel qui, elle, n’en bénéficiera pas, rôle et nature de l’écriture

- le retour à Paris : Vie d’Artaud-le-Mômo, le Quarto comme crime intellectuel vis-à-vis de Paule Thévenin pour satisfaire aux héritiers, la possibilité d’oeuvre complète toujours gâchée : le tome XXVI de la préparation de la conférence au Vieux Colombier

- fin sur Van Gogh le suicidé de la société

piste de travail pour l’éval : écriture récurrente, superposition et élargissement dans les 4 reprises du Van Gogh, ce que ça déplace sur l’écriture de la peinture

Nota : une contribution à l’article Wikipédia sur Antonin Artaud, dûment traçable, ou création de l’article Wikipedia sur une des oeuvres particulière d’Artaud, peut constituer l’éval (note valable pour l’ensemble des cours) (ou bien, mais pas en ligne chez eux, une proposition alternative d’article Wikipedia, même halluciné). Je vous inciterais même fortement à ce genre de travail, qui double l’éval école d’une trace pérenne et contributive.

 

ressources & enquête


- j’ai été informé que, faute de budget, la vingtaine d’essentiels dont j’avais demandé l’achat au centre de documentation a été refoulée, donc pas de Quarto à l’école pour l’instant, je suppose que vos cartes d’étudiants vous donnent accès aux BU de Cergy, et sinon, faire comme tout le monde, arrêt Gibert ou queue à Beaubourg ;

- le must c’est l’édition incomplète en XXVI tomes de Paule Thévenin chez Gallimard, notamment : le tome II, ébauches successives des textes brefs sur le mental d’Ombilic des Limbes, tome IV & VI, textes sur le cinéma et le théâtre, tome VIII, l’incroyable fausse traduction et vraie perf orale de Le Moine de Lewis raconté par Artaud, tome (je sais plus) textes révolutionnaires de 1935 et période Mexique, tome (je sais plus) Van Gogh le suicidé de la société et tome XVVI préparation de la conf au Vieux Colombier ;

- l’édtion Quarto garde son intérêt pour masse de textes divers et belle iconographie, plus correspondances, notamment médicales, se méfier de l’approche biographique, serait un beau travail pour l’éval qu’un rêve d’édition d’Artaud digne d’Artaud ;

- en coll Poésie/Gallimard, l’indispensable Ombilic des Limbes plus Pèse-Nerfs et Correspondance avec Jacques Rivière ;

- impératif passer par YouTube – je ne mets pas de liens parce que l’héritier Artaud en défend l’accès tant qu’il n’est pas domaine public (2018 + années de guerre 2 fois, c’est pas pour demain) : mais on trouve toujours le très beau film (et principal) de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur sur la bio d’Artaud, avec témoignages et archives, ainsi que son film période surréaliste La coquille et le clergyman, impératif voir aussi le film de Dryer La passion de Jeanne d’Arc, tourné en muet à l’époque de la première gloire du parlant ;

- si vous manipulez les free proxy, Artaud est dans le domaine public au Québec, on peut télécharger un certain nombre de textes dont L’Ombilic des Limbes ;


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 6 novembre 2013
merci aux 477 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page