13.09.20 | de la guerre au niveau à bulle

pourquoi un iPad sur un bazooka ? – source : Rue89


série science remix : le sommaire, ou au hasard :
13.09.24 | grandir, mais dans l’autre sens

1 _ COMPRESSION

Je ne crois pas, moi, que pour faire la guerre on puisse se suffire d’un niveau à bulle. Sinon je prendrais celui que je traîne dans ma boîte à outils, et qui déjà appartenait à mon père et a calé bien des réfrigérateurs. Cette photo est en train de faire le tour du monde : des guerriers appliquent une tablette numérique (un iPad, pour parler clair), sur l’affût d’un mortier, dans un décor de ville détruite. Supposer que l’iPad, si moderne, si fragile, à l’autonomie limitée, ne leur sert qu’à définir leur angle de tir, en se servant de l’appareil comme d’un vulgaire niveau à bulles, qui se laisserait prendre au piège ? Il en est de cette photo, dans sa brusque diffusion Internet, comme la balistique, on tire en hauteur pour atteindre la cible invisible.

 

2 _ RENVERSE

C’était sur nos iPad des applications secrètes, qu’on se repassait discrètement par téléchargement, comme on faisait des grands textes et des auteurs maudits (ou seulement protégés). Et puis on appliquait l’appareil sur un mur, une ferraille, un bâtiment ou un réverbère, ou un fusil ou même le dos d’une personne, et on lançait : enfin, la littérature et les nouvelles technologies allaient changer le monde.

 

3 _ SOURCE

RUE 89

LES MOTS-CLÉS :

françois bon © Tiers Livre Éditeur, tous droits réservés
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 septembre 2013
merci aux 95 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page