13.10.20 | apprendre à s’écouter, et changer aux équinoxes

la preuve était faite que des millions et millions d’échanges téléphones, textos et mails étaient collectés subrepticement – source : Le Monde


série science remix : le sommaire, ou au hasard :
13.09.01 | des oeufs bleus

1 _ COMPRESSION

L’affaire pouvait sembler de peu : que nous importait, de fait, que ce brouillard d’échanges (entendez-les parler à voix haute dans leur téléphone : — Ça va... Moi ça va... Et toi ça va ?) devenu notre quotidien soit enregistré dans ces bâtiments plats construits en plein désert ? Tout d’un coup, on prenait conscience de la quantité que cela représentait. Des millions, des milliards de coups de fils, échanges e-mails, SMS... la possibilité de les inventorier par mots-clés, reconstituer une bibliothèque de paroles qui aurait été, dans notre Babel de langue, enfin la masse possible de toutes les paroles. Pour quoi d’autre, depuis tous ces siècles, tentions-nous de rédiger des livres ?

 

2 _ RENVERSE

Ils disaient que c’était pour veiller à la sécurité générale, aux trafics d’armes, aux violences terroristes, aux trafics en tout genre : mais jamais tout cela n’avait autant prospéré. Surtout, on prenait conscience de l’outil formidable que cela désormais représentait, ces silos, ces souterrains, ces alignements entiers de serveurs et leur mémoire. Là-bas, des milliers de gens s’étaient attelés à construire les bâtiments, les dispositifs électroniques, et se consacraient au déchiffrage, à l’écoute. C’était trop beau : ce qu’il nous fallait, c’est une transcription exhaustive. Non pas recopier – quelle misère ! mais au moins, que tout soit écouté, inventorié, archivé avec des catégories, et qu’on puisse le refaire, le grand poème de l’humanité. On avait donc décidé le système suivant : une moitié de l’humanité, ici dans ce désert, se consacrerait à tout écouter, tandis que l’autre continuerait comme devant. Et puis on changerait aux équinoxes.

 

3 _ SOURCE

LE MONDE

LES MOTS-CLÉS :

françois bon © Tiers Livre Éditeur, tous droits réservés
1ère mise en ligne et dernière modification le 21 octobre 2013
merci aux 428 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page