13.10.05 | grand-mère revient !

"Une grand-mère immortelle... au moins sur Google Street View" _ Le Nouvel Observateur


série science remix : le sommaire, ou au hasard :
13.09.05 | les huit heures qui font l’an

1 _ COMPRESSION

En soi, ça avait quoi d’extraordinaire ? Les photos de Google Street View et leurs concurrents sont remplies de visages en arrière-fond. Et on s’était habitué à remonter les paysages en faisant défiler, pour chaque point, la suite des images selon les années, constructions, mouvement des bateaux dans le port, passants qui passent. Et donc la vieille dame était morte juste après que cette photo avait été prise. Et donc plein d’amis de son petit-fils, une fois l’histoire partie à circuler, comme quoi elle restait pour l’éternité assise à sa porte, même partie depuis tous ces mois, lui rendaient un hommage dont elle n’aurait jamais bénéficié sans ce hasard.

 

2 _ RENVERSE

On avait donc découvert cette loi physique par hasard. On pensait que la photographie c’était immortaliser, mais on disait ça comme ça, à la légère. Et puis, est-ce que c’était de la photographie ? Certainement pas : juste l’exploration arbitraire d’une voiture dans les rues multipliées de la ville. Quand le petit-fils avait réagi, avec violence et émotion, on s’était vraiment donné de gros moyens pour calmer l’affaire : la maison de sa grand-mère, sur Google Street View, on n’y avait jamais vu personne. Et quand bien même, Google aurait flouté le visage. Les artistes de l’Internet brodaient de troublantes fictions, mais non, pas de fiction, tout le problème était là : c’est seulement depuis son décès, que la vieille dame avait commencé d’apparaître sur l’image. Et une fois qu’on eût découvert le processus, il avait été facile de trouver 10, 100, 1000 exemples comparables. Un monde, le monde des morts, savait par cet outil (et lui seul) revenir nous regarder, nous les vivants et de cette façon resurgissait pour vivre parmi nous. Promenez-vous, maintenant, sur Google Street View : parvenez-vous à les séparer, des visages aperçus, les morts et les vivants, et comment vous y prenez-vous ?

 

3 _ SOURCE

NOUVEL OBS

LES MOTS-CLÉS :

françois bon © Tiers Livre Éditeur, tous droits réservés
1ère mise en ligne et dernière modification le 5 octobre 2013
merci aux 150 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page