nouveau site POL

des fonctionnalités supplémentaires, des ateliers, des vidéos


La maison d’édition fondée par Paul Otchakovsky-Laurens a été une des premières à se doter d’un vrai site web, et une sorte de point d’honneur à ce qu’il témoigne du lien de POL à ses auteurs. Depuis longtemps, chaque auteur dispose d’une fiche bio-bibliographique à jour et fournie, et chaque livre au catalogue d’un mini dossier de presse, ainsi que d’un PDF avec les premières pages, et, depuis plusieurs années, d’extraits vidéo.

Le nouveau site POL garde le design du précédent, mais avec un niveau d’intégration supplémentaire : ainsi, les actualités de chaque auteur, auxquelles on peut avoir accès via la page agenda [1], sont répercutées dans chaque page auteur pour ce qui le concerne.

Le système des extraits PDF des premières pages (y compris fausse couv, pages blanches etc) est maintenant obsolète, mais sera sans doute remplacé par le feuilletoir d’EDEN-Livres, POL étant filiale de Gallimard, à mesure que leurs titres y seront intégrés ? Voir par exemple feuilletoir Notre âme est une bête féroce, mais POL manifeste apparemment beaucoup de méfiance ou de réticence à la plate-forme Gallimard, puisque seulement 4 livres proposés, mais en a installé par contre 80 chez le concurrent Hachette/Numilog, pourtant sur un concept bien plus rétréci... Ce qui expliquerait que l’existence des titres disponibles en numérique soit soigneusement passée sous silence dans la page catalogue ? [2]

En page d’accueil, nouveauté principale, un outil taggraph (carte heuristique) permettant de naviguer graphiquement dans les titres et les collections, les découvrir par affinités, outil indispensable pour remplacer la traditionnelle entrée alphabétique dans le vaste catalogue de POL, d’autant qu’on peut entrer un thème (enfance, langue, mort, Afghanistan, Libération etc...).

Mais surtout signaler l’apparition d’un atelier où on trouvera une performance (magnifique, et bien lui ressemblant) de Frédéric Boyer à la Grande Mosquée de Paris, un éclat de Pennequin (Le Mans c’est moche), une réflexion de Leslie Kaplan sur l’écriture, un beau texte aussi d’Atiq Rahimi sur le poète Sayd Bahodine Majrouh... Là encore, besoin urgent de flux rss pour être prévenu des mises en ligne ?

Et accessoirement, question de fond : le site de l’éditeur a-t-il légitimité à assumer la présence web de ses auteurs ? – surprenant, pour un catalogue aussi riche que celui de POL, la quasi inexistence de sites personnels des auteurs, d’où absence considérable, inversement proportionnelle à leur importance dans la scène littéraire, là où s’est désormais établie ce champ actif de discussion, création, intervention, réflexion ?

Ces questions bien sûr en hommage et appui, tant sont rares les éditeurs traditionnels à risquer cette petite lucarne de création (POL a souvent montré le chemin avec feuilletons de Jacques Jouet ou Martin Winckler), et que c’est dommage aussi de ne pas les voir accepter le risque web 2.0 de l’interactivité – à comparer avec la façon protéiforme dont s’invente le site et les blogs de Léo Scheer...

Et c’est le bon moment de saluer cette refonte partielle du site POL si leur rentrée de janvier inclut, avec livre de Claude Ollier, Hors Champ, le début d’une publication des oeuvres complètes de Bernard Noël avec bel hommage de Paul Otachakovsky-Laurens en présentation.

Photo ci-dessus, mon rêve pour le site POL : que Jean-Paul Hirsch, leur directeur commercial, installe en ligne régulièrement quelques-unes de ses archives film, la belle implication de terrain de cette maison avec ses auteurs... (exemple !).

[1Il faudrait ajouter un fil rss, merci ! (ou un fil rss global pour publication et actualités ?)

[2Ou à corroborer avec le fait que c’est Gallimard, le propriétaire de POL, qui envoie aux auteurs un avenant numérique, avec droits d’auteur seulement à 10%, dans l’immense flou actuel – attestant seulement que les contrats d’édition antérieurement signés n’accordent pas à l’éditeur graphique la distribution numérique sans consentement de l’auteur. Mais on comprend que les auteurs POL soient ces jours-ci quelque peu perdus !


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 26 décembre 2009
merci aux 929 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page