voyages en urbain

le site "Urbain, trop urbain" s’enrichit d’une page de veille hebdomadaire


La ville comme chantier, mais chantier d’abord en nous-mêmes, dans nos utopies, dans le bouleversement de nos pratiques. La ville, comme projection matérielle de ce qui nous est encore, à l’intérieur de nous-mêmes, invisible et y advient par la communauté.

Le site Urbain, trop urbain propose depuis plus d’un an un travail de curiosité – carnets de voyages, explorations de sites, réflexions conceptuelles. Bien sûr intégré comme tel de longtemps au carnet de veille, plus invitations (avec Claire Dutrait et Matthieu Duperrex mon vases communicants de mai).

On les suit aussi sur Twitter : intégrez donc @urbain_ à votre FlipBoard... Pour moi aussi, l’espace des liens propulsés ou repris sur FaceBook ou Twitter est devenu un espace autonome, matérialisation de ma propre veille, d’où sans doute le succès des outils de ré-éditorialisation de flux, comme l’étonnant Scoop-It publie.net proposé par Pierre Ménard.

Voici, sur le thème de l’isolement, des utopies pénitentiaires, Michel Foucault à l’arrière-fond, le lendemain de veille de cette semaine (et illustration ci-dessus).

Alors imaginez qu’en plus les mêmes Urbain_ aient l’idée de proposer à publie.net une revue semestrielle ayant chaque fois pour thème une ville, non mais vous imaginez ?


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 14 mars 2011
merci aux 960 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page