2006.12.03 | toits de la ville


J’archive ce qui traîne sur la carte mémoire de l’appareil-photo. Je marche par séries de photocopieuses ou chiens, portes ou toits, je ne m’interroge pas trop : sans doute parce que je ne suis pas photographe. Je m’interroge sur les géométries, et sur certain sentiment de présence. Rare qu’il y ait des personnages sur mes photos, ou alors vus de loin, silhouettes. Je découvre que JFN, à la radio, m’a piqué l’appareil (je photographie chaque jour, à différentes lumières, cette vue immuable qu’on a de la fenêtre), et m’a pris en train de bricoler à l’ordi les textes du feuilleton Dylan dont on prépare les maquettes. Du coup, je retrouve ce toit d’un bâtiment en démolition à Montreuil, lors du bref passage lundi dernier au Salon du livre de jeunesse, et ce toit du CIFAP Pantin. Voilà, au lieu de tout effacer, je mets là.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 3 décembre 2006
merci aux 657 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page