H.P. Lovecraft | L’ombre qui prit Innsmouth, §200

un récit essentiel de H.P. Lovecraft, en présentation bilingue


présentation et début _ précédent _ suivant

When the last of the band was out of sight I resumed my progress ; darting around the corner into Lafayette Street, and crossing Eliot very hurriedly lest stragglers of the party be still advancing along that thoroughfare. I did hear some croaking and clattering sounds far off toward Town Square, but accomplished the passage without disaster. My greatest dread was in re-crossing broad and moonlit South Street — with its seaward view — and I had to nerve myself for the ordeal. Someone might easily be looking, and possible Eliot Street stragglers could not fail to glimpse me from either of two points. At the last moment I decided I had better slacken my trot and make the crossing as before in the shambling gait of an average Innsmouth native.


Quand le dernier de la bande fut hors de vue, je repris ma progression ; rasant l’angle pour rejoindre Lafayette Street, puis traversant Eliot Street le plus vite possible au cas où d’autres de leur troupe soient en train d’y avancer. Je perçus divers croassements et claquements en contournant la grand place, mais je pus passer sans problèmes. Ma grande peur c’était de retraverser la large South Street à la lumière de la lune – et vu depuis la mer – j’eus à me bander les nerfs pour l’épreuve. Quelqu’un aurait pu me voir aisément, et ceux de l’escouade d’Eliot Street ne pouvaient manquer de me remarquer d’une extrémité ou de l’autre. Au dernier moment, je décidai de ne plus courir, et d’effectuer la traversée comme plus tôt, en mimant l’allure chaloupante des citoyens ordinaires d’Innsmouth.

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er janvier 2018
merci aux 88 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page