concernait aussi le temps

à la craie


par ce besoin d’écart
et que la question du silence
concernait aussi le temps, la durée
l’odeur d’une pluie brusque en temps de sécheresse
et qu’alors, oui, les livres se réouvraient


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 juin 2006
merci aux 463 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page