Rimbaud enfin riche

dans Le Monde, ce jour, à propos d’une vente aux enchères


Charleville-Mezières, ville natale de Rimbaud, a eu moins de succès : elle n’a pu acquérir aucun des douze poèmes manuscrits de "l’Homme aux semelles de vent". Estimés chacun entre 100 000 et 200 000 euros, ils ont (à une exception près) tous dépassé leur estimation haute : Génie est parti à 235 000 euros, Comédie de la soif à 310 000 euros, Larmes à 250 000 euros et Bonne pensée du matin à 240 000 euros. La représentante de la ville a dû se contenter de préempter, pour 1 000 euros, une modeste copie (anonyme mais d’époque) d’un texte de Rimbaud. L’un des deux libraires qui se disputaient âprement les manuscrits rimbaldiens lui en a d’ailleurs fait cadeau. © Le Monde, le 21 juin 2006.

Téléchargez les Illuminations, c’est une vengeance.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 21 juin 2006
merci aux 328 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page