l’or et les cigarettes

enquêtes sur la réalité présente (quotidienne)


Une de la presse locale : « Trafic de cigarettes : les cheminots se ravitaillaient en Espagne ». J’y vois cependant comme un reste nostalgique de nos vieilles frontières avec bornes et barrières : on rapportait d’Andorre une bouteille d’apéritif détaxé et une cartouche de cigarettes. Les douanes font des contrôles sur les autoroutes, les cheminots revendaient le tabac moins cher à leurs collègues : pour fumer à la porte des bureaux. On les remercierait presque de ces survivances. Les gros trafics de dope se font aussi sur les parkings d’autoroute, en région Centre, on est pile au milieu de tout c’est commode. Fonctionnaires contre fonctionnaires : c’est la guerre. A part ça, l’or est en hausse : « signe des temps difficiles », c’est écrit aussi.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 février 2008
merci aux 349 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page