< Tiers Livre, le journal images : de la question du sens

de la question du sens

une autre date au hasard :
2007.12.01 | Rome, francesistica

A force de répéter les mercredi et jeudi à heure fixe que je n’ai pas en ma possession de pédagogie de la littérature, mais que ça n’empêche pas d’aller croiser quelques abîmes, forcément ça revient saper ses propres pratiques. Ainsi, dans ces heures fixes du soir en sous-sol, la rue déserte aperçue (les roues des autobus, chaque dix minutes, passants rares et pressés, ils ont des gants maintenant), et l’infini silence de cave sous l’église, de rester face à l’écran longtemps immobile, et ne même pas s’effrayer de n’avoir rien fait (il y a tant à faire : des pleines listes). Et même, pire : avoir regardé des vidéos (ou), tenter de comprendre rapport d’une profération de voix à la façon d’avancer d’une guitare basse – choses pourtant sur lesquelles les copains KTT, DP ou VS pourraient aussi me renseigner. Ne pas savoir si ça fait progresser l’écriture, ni même si ça peut l’aider à surgir. Après tout, rien de grave : au bout de mes trois mois, je passerai la clé du sous-sol au suivant, et, dans le souvenir de ces heures, il sera probablement mieux temps, d’écrire. Qu’est-ce qui parle, dans une phrase, et parle aussi chez Public Image Ltd ?


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 19 octobre 2009
merci aux 485 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page