< Tiers Livre, le journal images : 2021.09.20 | soignons la terre, elle accueille nos morts

2021.09.20 | soignons la terre, elle accueille nos morts

précédent _ suivant

Dans cette petite poche de trois communes à forte tradition protestante, en pays de montagne, ces tout petits cimetières enclos, et parfois d’autres là en pleine forêt, sans mur ni haie, et les tombes anonymes. Quelques pierres, un renflement qui s’érode. On voit mal sur les photographies ? Eh bien tant mieux. Ce qu’on photographie, c’est l’émotion qu’on en prend soi, à marcher là, dans le mieux de respect qu’on peut. Ce ne sont pas forcément des tombes anciennes. Elles sont huit ou dix, comment même deviner. Matin, lumière rasante, varier les angles, la hauteur : l’appareil voit aussi mal que soi. On vient, on médite, on repart. Il reste les pierres, il reste ces renflements vaguement parallèles, et les fougères. On l’installe ici pour mémoire, à cause de ses morts à soi.


 complément pour qui souhaite, cet article sur patrimoine cimetières familiaux protestants

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 septembre 2021
merci aux 206 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page