< Tiers Livre, le journal images : journal | portail mémoire

journal | portail mémoire

une autre date au hasard :
2012.11.15 | New York Sofitel jour nuit

Bizarre enchaînement de jours, qui risque de se prolonger encore la semaine prochaine. Plus d’atelier ni cours à faire, c’étaient des jurys, ou des rendez-vous individuels pour les diplômes en préparation, ça ne demande pas moins, mais ça vous prend autrement, ou ailleurs. Et, ce soir, ce moment avec les enveloppes vides qui me trouble plus que prévu. La maison d’enfance, je n’y pense pas tous les jours – il se trouve seulement qu’elle est là. Je n’y retourne pas : d’ailleurs elle est minuscule, déglinguée, et en plus elle est devenue un cabinet médical. Mais c’est de ça qu’on parlait aussi, à propos des enveloppes, d’une maison sur la nationale 20, cette radiale quittant Paris tout droit, détruite pour y bâtir un cabinet médical. Je ne suis pas retourné à Saint-Michel en l’Herm depuis 2004, cela fait 10 ans, toujours l’idée de revenir y faire des photos, et toujours différé. Et puis les photos ce n’est pas encore un truc que je maîtrise : je découvre que toutes les photos de ces 3 jours sont floues, pourtant j’avais l’impression d’y voir clair dans le viseur. Donc à Saint-Michel en l’Herm prendre le temps d’un vrai inventaire. En 2004, à part la petite maison (d’ailleurs, sur la page du site, s’être amusé à superposer une avec ma propre photo si on passe la souris, mais tout ça dissimulé), j’avais photographié le portail bleu resté tel que lorsque mon grand-père avait dû le pousser pour la dernière fois, en 1965. Sauf que plus le droit d’entrer, juste regarder par le trou de la serrure. Donc, dans le TGV du retour, avoir écrit ce texte sur les enveloppes, avec cette hantise cependant de n’être pas intrusif, de ne pas mettre des mots là où elle n’est pas encore à l’étape des mots. Et puis découvrir que cette page de l’automne 2004, elle est justement restée en l’état sur le site, que j’avais basculé dans sa forme spip en 2005, qu’elle est restée en html et que je ne l’ai pas transposée, alors qu’elle tient dans l’économie du site un rôle si évident.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 mai 2014
merci aux 462 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page