frontière des sens clairs

"mais seul le fou est bien calme"


Mais c’est un couteau à mi-chemin dans les rêves, et que je maintiens au dedans de moi-même, que je ne laisse pas venir à la frontière des sens clairs.
Antonin Artaud, OC 1 bis, p 53.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 19 février 2007
merci aux 471 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page