en réparation

dans "L’Atelier contemporain" de Francis Ponge


Voilà donc ce que certains hommes seuls sentent, et dès lors leur vie est tracée. Ils n’ont plus qu’une chose à faire, plus qu’une fonction à remplir. Ils doivent ouvrir un atelier, et y prendre en réparation le monde, le monde par fragments, comme il leur vient. Francis Ponge, L’Atelier contemporain.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 octobre 2006
merci aux 386 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page