vers un écrire/film #04 | corps, situation, mouvement (Gertrude Stein)

l’atelier d’écriture de Tiers Livre, hebdo et permanent


 

accéder à l’espace abonné pour
synthèse, commentaires & liens complémentaires
télécharger les documents d’appui
créer votre compte auteur sur la plateforme de publication
recevoir la lettre d’info & participer aux échanges Zoom en direct — rappel aussi que l’abonnement niveau 3 (ateliers) donne l’accès à l’ensemble des cycles précédents et leurs documents d’appui ou autres ressources

 retour sommaire général « vers un écrire/film
 retour sommaire général de l’atelier hebdo & permanent

vers un écrire/film #04 | corps, situation, mouvement (Gertrude Stein)


Cette vidéo propose :

 à Paris, en 1911, proche de Picasso et Matisse, Gertrude Stein — sans rien avoir publié encore — écrit un texte de rupture, un « portrait » de la danseuse Isadora Duncan ;

 ce texte fonctionne par facettes, triangulées par la danse, la perception intérieure qu’en a celle qui danse, et son rapport à sa biographie comme à sa discipline ;

 une autre mise en abîme discrète s’effectue par le fait qu’elle ressemblait à celle qui ici écrit, c’est sous-jacent dans le texte (deux occurrences quand même), alors que Gertrude Stein, dans la reprise dactylographiée de son texte, biffera la référence la plus explicite ;

 pour nous, non pas de confrontation à l’absolu artiste, mais retrouver cette danse dans un instant précis de la vie quotidienne : un geste, son inscription dans un contexte et une durée (qui peut être brève à l’extrême) ;

 dans le fragment en VO du « she’s dancing » de Gertrude Stein, ou le fragment d’ébauche de traduction que j’y joins, la répétition graphique (chez Stein, le being, le dancing, le one qui n’a pas de féminin en anglais, quand nous devrons nous quitter le masculin défectif pour traduire) prend un rôle qui n’est pas seulement oral, mais visuel : la typographie de ces quelques mots récurrents va dessiner visuellement comme une empreinte du mouvement sur la page, à nous d’en trouver les équivalents, dans cette obsession même d’une récurrence de quelques éléments, série limitée mais plurielle de graphèmes ;

 à vous donc d’isoler ce geste, de l’élire, puis de l’accompagner...

 


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 30 janvier 2022
merci aux 240 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page