H.P. Lovecraft | L’ombre qui prit Innsmouth, §90

un récit essentiel de H.P. Lovecraft, en présentation bilingue


présentation et début _ précédent _ suivant

I was steering my course by the map the grocery boy had prepared, and was aiming for the wholly abandoned stretch of southern waterfront which I had previously visited. The only people in sight there had been the fishermen on the distant breakwater ; and by going a few squares south I could get beyond the range of these, finding a pair of seats on some abandoned wharf and being free to question old Zadok unobserved for an indefinite time. Before I reached Main Street I could hear a faint and wheezy « Hey, Mister ! » behind me, and I presently allowed the old man to catch up and take copious pulls from the quart bottle.


Je me dirigeais en suivant la carte que m’avait laissée l’employé de l’épicerie, avec pour but la partie totalement abandonnée de la rive sud, que j’avais visitée tout à l’heure. Les seules personnes en vue y avaient été les pêcheurs sur la jetée lointaine ; et en descendant de quelques rues vers le sud on pouvait échapper à leur vue, trouver de quoi s’asseoir sur un des quais abandonnés, et je serai libre alors questionner le vieux Zadok sans témoin pour un temps indéfini. Avant même d’avoir atteint Main Street, j’entendis un poussif et asthmatique : « Hey, monsieur… » derrière moi, et je permis aussitôt au vieil homme de s’envoyer de copieuses gorgées de mon quart de whisky.
LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 décembre 2017
merci aux 129 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page