13.09.24 | grandir, mais dans l’autre sens

rétrécir c’est facile – source : The incredible shrinking man


série science remix : le sommaire, ou au hasard :
13.10.01 | la mort en boule (et en carton)

1 _ COMPRESSION

Rétrécir c’est facile. Ces groupes de recherche s’y consacraient et s’organisaient. Leur site était plus que troublant, et les expériences manifestes. Depuis des décennies, les enfants grandissaient et dépassaient leurs parents : cela atteindrait forcément une limite, un point de rebroussement. C’est cela qu’on pouvait renverser. Le cerveau garderait même capacité, ses apprentissages aujourd’hui étaient démultipliés, et de plus en plus inutiles les capacités physiques. Mêmes les compétitions sportives deviendraient plus amusantes. Qu’on parvienne à un cheminement inverse, où la moyenne de la taille humaine serait de cinquante centimètres, et le rapport à la planète, et donc à notre propre survie en tant qu’espèce, serait totalement différent.

 

2 _ RENVERSE

Les premiers essais étaient concluants : on pouvait en quelques générations provoquer un rétrécissement de taille considérable dans l’espèce humaine. Et qu’ils étaient actifs, et volontaires, et prestes, ces êtres qui décidément inventaient un nouveau rapport de l’homme à la ville. Bien sûr il fallait tout reprendre, les appartements, les trains, les voitures. On avait créé, une aux USA, une au Japon, une en Chine, des premières villes expérimentales, déjà elles passaient maîtres en économie, en dynamisme, en recherche et décision. Il s’agissait de passer à une autre échelle : des villes réservées à la nouvelle espèce, les incredible shrinking men, créer une variété d’individus qui s’imposeraient alors de façon dominante à la société pour leur petite taille, pas question de l’accepter. Mais ce monde adapté à une taille plus petite de l’homme, un monde qui irait plus vite, un monde capable de nous sauver, qui ne voudrait en tenter la chance ? Et nous-mêmes, qui avions grandi dans l’ancienne conception de l’homme, commencions aussi à rétrécir.

 

3 _ SOURCE

INCREDIBLE SHRINKING MAN

LES MOTS-CLÉS :

françois bon © Tiers Livre Éditeur, tous droits réservés
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 septembre 2013
merci aux 102 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page