#vasescommunicants : appel Québec

on saute un tour, pour mieux revenir


Les temps sont grisants, mais chargés. La construction du passage publie.net au projet papier mobilise toute l’équipe, et bien sûr grande dette à Gwen. Travail souterrain, mais on tiendra l’échéance. D’autre part ma résidence plateau de Saclay, avec chaque semaine la rencontre d’un chercheur ou acteur de terrain, et ce n’est pas un mince travail. Plus le travail à rendre sur la médiathèque Poitiers pour le livre de l’ENSSIB (j’ai 30 000 signes et je suis aux 2/3, mais il va falloir tout ramener aux 20 000).

L’échange de ce mois-ci devait être avec Mahigan Lepage, il y a encore plein d’amis blogueurs avec qui je souhaite ce partage d’expérience incroyable qu’est chaque croisement des #vasescommunicants, mais Mahigan lui aussi pas mal requis, on repousse au prochain tour.

Raison de son côté, la rencontre en préparation : les moyens du récit contemporain, à laquelle j’avais été chaleureusement convié, mais intérieurement pas prêt encore à reprendre les chemins du Québec, ça a été trop important l’année là-bas. Mais il y aura Arnaud Maïsetti pour le lien aux blogueurs de ce côté-ci. Voir la proposition d’écriture vers Québec – consigne, voir la 1ère moisson de textes... Vers Québec, et j’ai bien l’intention d’y participer moi aussi ce week-end.

Alors, merci @Brigetoun de bien vouloir m’excuser pour cette fois-ci, on retrouvera bien sûr ici l’ensemble des participants au rendez-vous des vases, et vous invite à visiter l’atelier Vers Québec, leur attribuer un #vasesco d’honneur et y participer !

Photo ci-dessus : je rouvre mon disque dur à la date du 4 mai 2010, et j’y trouve ces « résultats visibles garantis ».

LES MOTS-CLÉS :

fbon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 4 mai 2012
merci aux 712 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page