Poitiers | envie d’attaquer la diligence

écrire avec web, suite


La fac est vide, quelques silhouettes dispersées, salles fermées, chaises pieds en l’air.

Quelques étudiants qui viennent pour des oraux. Le personnel à des tâches d’entretien, quelques réunions de profs.

Quoi de mieux pour attaquer les fantômes ?

Textes et images du même geste, avec :

 envie d’attaquer la diligence par Julien
 déambulation vidée par Annabelle
 choses vues et entendues par Baptiste
 phy sur la porte jaune du premier étage, par Thomas
 sur le bord du parking par Florentin
 impasse de l’abreuvoir par Armêl

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 mai 2011
merci aux 743 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page