urbanbike

tel qu’en lui-même, voeux compris


Autrefois, en recevant les montagnes de cartes de voeux sur papier glacé des théâtres, politiqueries et institutions diverses, je voyais chaque fois la facture compo imprimeur timbres et tout ce qui aurait pu être fait avec ça. Comme j’ai rendu ma boîte postale sans adresse de remplacement, ces trucs-là ne me parviennent plus, sais pas si c’est renvoyé à l’expéditeur, et les livres en service de presse s’ils profitent à quelque lecteur des centres de tri tant mieux.

Maintenant c’est la boîte mail qui souffre, hop poubelle, hop poubelle. Mais quand je vois s’afficher Jean-Christophe Courte, lequel ne m’écrit jamais, là quand même j’ai regardé.

Jean-Christophe Courte est graphiste, il compose des couvertures de livres. Sans doute probablement bien d’autres choses, mais je n’ai pas poussé l’enquête. Donc il travaille chez lui, avec son ordinateur. Moi aussi : donc je suis très attentif à son site urbanbike, qui précisément est un des seuls à inclure une rubrique concernant l’art de s’organiser (et se discipliner, suis pas fort là-dessus), quand on bosse chez soi.

Il y a plein d’autres choses dont on bénéficie, quand on est lecteur régulier d’urbanbike, et qu’on le suit sut Twitter @urbanbike – cela concerne les Mac, les logiciels, l’art de la typo, les iPad et iPhone et leurs applications, et beaucoup de choses aussi (mais là ce n’est pas mon domaine) sur la photographie numérique.

Voilà comment, au fil des années, un monsieur que je ne connais pas et n’ai jamais rencontré, un de plus, est devenu quelqu’un que je considère comme un ami proche, un ami tout court.

Donc, en partage, ses voeux 2011.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 4 janvier 2011
merci aux 748 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page