le règlement n’était pas contournable

dialogue avant déclenchement


« On vous avait prévenu. »

Je n’allais pas dire le contraire.

« Nos relevés indiquent tous que… »

Je ne pouvais le nier.

« Vous en avez pris à votre aise. »

Ce n’est pas la formule que j’aurais retenue.

« Nos règlements stipulent que… »

Je le savais.

« En conséquence… »

Mais j’avais déjà payé leurs amendes, reçus leurs avertissements, effectué les peines requises.

« …la disparition pure et simple. »

On vous effaçait, c’était ainsi.

« Vous avez une heure, et toutes les connexions. »

Ce serait donc le texte que j’écrirais dans cette heure. Un schéma traditionnel, et déjà exploité, j’avais pensé.

Et puis finalement non : c’est tout ce que j’en dirais. Je ne sais même pas si l’idée m’en déplaisait tant que ça, de cesser. J’en profiterais pour quelques minutes calmes : même la fatigue ne serait plus essentielle, ou cette lassitude à là où on les abandonnait.

J’aimais respirer cet air, cela, oui, manquerait.

« Vous êtes prêt ? »


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 octobre 2008
merci aux 169 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page