blog en papier


Donc résumons-nous : j’ai acheté ce livre un peu cher, mais c’était le seul accès aux textes reçus, contrairement aux fictions qui elles sont en ligne. Il y a : des textes autobiographiques, des hommages littéraires (dont celui à Poe), des prises de position politiques ou sociales (dont le texte sur le suicide), du journalisme à visée scientifique (pour le journal The american amateur), des compte rendus de voyages (dont celui dans le Vermont, ou à Albany), une longue série de rêves et imaginations, enfin les célèbres notes sur l’écriture de contes fantastiques. Traversée obligatoire pour qui veut approcher Lovecraft, et langue un cran plus simple que celle des récits, donc un bon exercice pour l’échauffement. En gros : vingt ans d’écriture quotidienne. Si le blogueur est un sous-auteur, alors lui aussi, et Kafka aussi, et Maupassant aussi ? Notre exercice du blog n’a rien inventé sauf la disponibilité.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 8 juillet 2012
merci aux 882 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages